Formation

L’APE assure la formation des futurs analystes en s’appuyant sur les principes pédagogiques qui régissent la psychanalyse depuis sa création avec Freud. En ce sens, la formation d’un analyste exige une analyse personnelle (5 ans minimum), une supervision avec un de nos membres analystes superviseurs, et une participation active aux différentes activités de l’APE. A noter que l’APE accepte tous les citoyens et résidents de l’Union Européenne qui souhaitent être formé au sein de notre organisme. L’APE est née des efforts d’analystes italiens, français, belges et cherchent encore à ouvrir ses portes à d’autres pays européens. Chaque demande est examinée par le comité scientifique de l’APE.

La formation du psychanalyste:

« Je ne soigne pas avec ce que je sais, mais avec ce que je suis » (C.G.Jung)

Le parcours de formation de l’analyste par l’analyse personnelle a été proposé par Jung, accepté par Freud et souligné par Lacan et est tenu, actuellement encore, pour juste par la grande majorité des analystes.

En cohérence avec ce qui est écrit sur notre Statut, la formation de l’analyste à l’APE passe avant tout par l’analyse personnelle (minimum 3 ans), laquelle est complétée par une analyse didactique, une analyse de contrôle ou supervision, une participation active aux séminaires et aux cours théoriques sur les orientations majeures psychanalytiques.

L’APE fournit une attestation du parcours formatif effectué permettant l’inscription des élèves dans la Liste des Membres Analystes de l’APE.

L’APE s’occupe de formation continue selon les normes des lois en vigueur.Les parcours formatifs sont attestés par le comité scientifique.

L’analyse personnelle:

L’analyse personnelle est la première étape indispensable à tout parcours de formation pour devenir psychanalyste. L’analyse personnelle reflète un chemin d’individuation, ce voyage décisif où vous avez fait le choix d’explorer votre inconscient à partir de la relation transférentielle avec votre analyste. Elle doit avoir été effectuée avec un membre analyste de l’APE ou avec un membre reconnu d’une association professionnelle légitime qui partage les mêmes exigences pédagogiques.

L’analyse didactique:

Il s’agit ici d’une analyse personnelle approfondie où l’analysant exprime son désir d’être analyste et cherche à comprendre et à dépasser les résistances névrotiques à un tel désir. L’analyse didactique est obligatoirement effectué avec un membre superviseur de l’APE.

La supervision:

La supervision est la troisième étape du parcours de formation de l’analyste. Elle implique de transmettre un savoir analytique, d’orienter le jeune analyste dans l’apprentissage des techniques cliniques et de l’aider ensuite à gérer les contre-transferts avec ses futurs analysants. Pour suivre une supervision, il faut pouvoir justifier une analyse personnelle ainsi qu’une analyse didactique et déposer une demande de supervision qui sera examinée par le comité scientifique de l’APE. Suite à l’étude de la demande, le candidat sera convoqué pour un entretien individuel avec un des membres du comité scientifique qui évaluera sa capacité d’écoute, d’analyse, ses différentes expériences de vie ainsi que ses connaissances personnelles.  Si sa demande est accepté, il devra ensuite choisir parmi les membres analystes superviseurs de l’APE pour entreprendre une analyse de contrôle.

L’inscription sur la liste des membres analystes:

Pour pouvoir intégrer la liste des membres analystes de l’APE, il faut justifier auprès du comité scientifique une analyse personnelle, une analyse didactique et avoir été accepté pour une supervision avec un de nos membres analystes superviseurs, mais également justifier une participation active aux différentes activités (Festival Psy, séminaires, stages, etc). Le comité scientifique évaluera la demande d’inscription sur la liste des membres analystes selon l’ensemble des éléments formatifs validés.

 Pour plus de renseignements, contactez le secrétariat de l’APE.

Contact